Historique du génio politicaillus occidentalis
Depuis la deuxième moitié du 20e siècle.

Après avoir renversé le Shah d’Iran parce qu’il croyait l’Iran puissante de toutes les armes que Sam lui avait vendues, et qu'il voulait le faire savoir. 
Jimmy Carter a fait mettre en place Khomeiny, pensant que deux fous de Dieu pourraient s’entendre. Ce fut un succès digne du Guinness des losers et une cata pour les femmes.

 

Après avoir semé la merde en Afghanistan, avec le succès que l’on sait, sous prétexte que le gouvernement (un poil à gauche) ne convenait pas à une certaine idée de la démocratia occidentalis :
- Appel aux grands frères ruskofs d’un côté pendant que les ricains armaient les Talibans par Ben Laden interposé.
- Intervention onusienne parce qu’on s’était planté sur la moralité des Talibans et retour à la féodalité par un Karzaï pas démocrate du tout mais avide de pognon.
Au bilan l’Afghanistan qui sortait peu à peu du moyen âge y est retourné de la pire façon possible, surtout pour les femmes.

Après avoir renvoyé les débris de l’armée d’Irak dans ses casernes, les Yankees se sont dit que merde, tout ce pétrole foutu parce qu’un infâme dictateur a eu le culot de le nationaliser. Il fallait faire quelque chose pour redonner leur droit de vote aux barils de pétrole. Exit Saddam, avec toujours le même succès que l’on sait pour la stabilité, la sécurité et les femmes dans le pays. On peut dire sans risque d’erreur que les GI ont tué plus d’Irakiens que les morts qu’ils ont attribués à Saddam. Ce salaud est accusé d’avoir utilisé les gaz de combat que les Américains lui avaient vendu… Dans ce que fut la Mésopotamie, la Camarde fait tous les jours charrette pleine de victimes du crétin du Texas. Belle réussite aussi.



Contre toute attente, la Tunisie s’est débarrassée seule de son dictateur et l’occident a voulu se mêler de leur donner des leçons de démocratie. Il fallait vite faire voter les Tunisiens. Les seuls qui savaient manier les urnes pour qu’elles leurs soient clémentes sont les islamistes… Belle réussite encore, surtout pour les femmes.

Ce fut pareil avec l’Egypte, avec un même résultat. Au point d’avoir à féliciter l’armée d’avoir interrompu le processus d’islamisation. Et ces connards de merdocrates européens de gueuler que l’état de droit doit être respecté. Comme si le recours à la charia pouvait ressembler à un état de droit ! C’est con un énarque, mais en bande, je te dis pas….

Puis ce fut la Libye… Pays phare dans les années 70 pour les droits de l’Homme… et de la femme. Il fut sans cesse en bute aux critiques d’une certaine élite occidentale, celle qui détient les médias. Dans ce pays aussi la liberté d’expression des barils était bafouée. Kadhafi avait nationalisé le pétrole et il avait le culot d’utiliser le pognon pour améliorer le niveau de vie des Libyens (deux fois plus élevé que dans le reste du Maghreb). Dans la série « Si ça continue, il faut que ça cesse » les Ricains ont inventé de toute pièce un attentat qu’ils ont attribué…. Je te le donne Emile…. À Kadhafi. Ils tenaient là le prétexte à un acte de guerre en bombardant la résidence du colonel. Il y fut grièvement blessé (d’où l’air de zombie qu’il avait). Il en a gardé un certain ressentiment anti-occidental, allez savoir pourquoi (il parait qu’un bon chien continue de lécher la main qui le frappe…. Oui, un bon chien !)
Dans la déstabilisation générale du Maghreb, les islamistes et quelques chefs de tribus se sont révoltés contre le pouvoir central qui les « bridait » un peu trop. L’assemblée des demeurés du G8 a trouvé l’occasion trop belle pour enfin libérer le pétrole de l’infâme nationalisation dont il était victime. Il ont nommé général en chef le petit couillon de Neuilly. Ah il s’y est cru le Nabot ! T’as pas voulu acheter mes rafales, je te les envoie sur la gueule, Na ! Et après, il faudra surtout qu’il ne puisse pas causer car il pourrait dire des choses emmerdantes….
Petit bonus perso pour le Malfaisant, il a volontairement laissé partir l’arsenal de l’armée libyenne dans le Sahel pour le déstabiliser et justifier une intervention de l’armée française pour recoloniser la zone (gavée d’uranium).

Conséquences logiques du merdier fait par Sarko, le Mali entre en guerre civile et la rébellion menace le dictateur en place. A ce propos, les Touaregs veulent contrôler le nord Mali pour ne pas laisser AREVA saloper leur territoire comme elle l’a fait au Niger. Encore des salauds qui s’opposent à la libre entreprise…
La encore les islamistes prennent le contrôle de la rébellion et établissent une dictature religieuse. Le sort de la femme n’est pas fameux.
Partant du principe que c’est la France qui a créé le problème, il était normal que la France intervienne, et j’attends d’elle qu’elle se retire sans racketter le Mali.
Flamby le va-t-en guerre a vu sa cote monter. Comme l’effet d’aubaine est retombé, il se dit que rien ne vaut une bonne guerre pour relancer l’économie, occuper l’esprit des Français à autre chose que ce qui se passe à l’Assemblée nationale, ce qui lui permettra de passer en catimini des lois à la con dont personne ne veut.

Une première conclusion s’impose : les politocards occidentaux sont misogynes !

Donc prochaine étape : la Syrie.
Dans la série :  « Poussez-moi à y aller parce que j’ai bien envie, mais je n’ose pas » il se pose en maître.

Les scénarii d’une catastrophe annoncée (et là, je ne rigole pas.)  
Blutch